Ludwig-van-Beethoven-199x300 Le programme musical consacré à Beethoven qui clôture la saison 2017 de notre association constitue un bel “arrêt sur image” de son œuvre. Après les grandes réussites de Mozart et de Haydn, Beethoven a définitivement changé le regard porté sur la sonate pour piano par les compositeurs ultérieurs. L’importance que Beethoven lui accordait est démontrée par le fait qu’il ne s’y trouve aucune œuvre mineure, mais qu’au contraire ce corpus compte en son sein quelques uns des plus beaux chefs d’œuvre de son auteur. On l’a même qualifié de Nouveau Testament du pianistel’Ancien Testament étant Le Clavier bien tempéré de Bach …

La sonate pour piano n° 1 en fa mineur a été composée entre 1794 et 1795. Elle est dédiée, comme les sonates n° 2 & 3 de l’opus 2, à son maître Joseph Haydn. Beethoven a 25 ans. En quatre mouvements, cette œuvre fait partie des premières pages significatives du compositeur, bien que son dédicataire ne manqua de lui préciser : ” Vous ne manquez pas de talent, mais il vous faut encore vous instruire”…

La sonate pour piano n° 13 en mi bémol majeur, fait partie des sonates de l’opus 27 , sous titrée  “comme une fantaisie”. Composée entre 1800 et 1801, elle est dédiée au Prince Lichnowsky et ne suit pas la forme traditionnelle de la sonate : fantasque, alternant les différents climats correspondant aux diverses humeurs du compositeur qui se veut là improvisateur,  elle préfigure déjà le Schumann de l’Humoresque,  avant une explosion de joie finale.

Quant à la sonate pour piano et violon n° 5, où les deux instruments vont merveilleusement dialoguer, il faut savoir que le surnom Le Printemps qui lui est attaché n’est pas de son auteur. Elle demeure, à juste titre, la plus populaire des sonates pour violon et piano de Beethoven avec la Sonate à Kreutzer. Composée entre 1800 et 1801, elle est dédiée au comte Moritz von Fries, mécène du compositeur auquel Beethoven dédia plus tard sa Septième symphonie, et demeure l’une de ses œuvres les plus poétiques.

Merci à Lara Liu et à Michel Aladjem de nous offrir un moment musical de grande qualité.

C.D.

Récital Piano & Violon

Dimanche 12 novembre 2017 à 16 h – Salle du Dolmen – Lieu-dit Pierre Levée – Route de Thiviers – Brantôme – Entrées  12 et 10 € – gratuité moins de 15 ans -  Renseignements 05 53 05 29 62 – www.amisdebrantome.fr

@ Reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.