_noveltyPrécurseur du jazz, le ragtime apparaît aux États-Unis vers 1895, lorsque les rythmes venus d’Afrique sont incorporés dans les Cakewalks, dans les chansons chantées par les Blancs pour imiter les Noirs et dans la musique des Jig Bands. C’est une musique vibrante et joyeuse qui se décline en marches, valses et autres formes traditionnelles de chansons, mais la caractéristique commune en est la syncope, élément sonore accentué sur un temps faible de la mesure et prolongé sur un temps fort. Extrêmement populaire entre 1897 et 1918, grâce entre autres à Scott Joplin, le ragtime va alors influencer toutes les musiques de salon  avant d’être supplanté, à partir des années 1920, par le jazz. Le ragtime continuera cependant à se développer au travers de dérivés tels que le novelty piano, style musical exclusivement pianistique popularisé aux États-Unis entre 1920 et 1940 qui laisse une large place aux effets pianistiques virtuoses et souvent d’une grande difficulté. En France, le novelty connaîtra aussi une certaine popularité dans les années 20 avec des pianistes tels que Clément Doucet et Jean Wiener.

Ce n’est donc pas un hasard si le Duo Novelty nous propose, ce dimanche 6 novembre 2016,  un savant mélange de compositions musicales de George Gershwin,  de Clément Doucet, de ragtimes et de valses de salon du grand saxophoniste Rudy Wiedoeft. Un duo saxophone (Thomas Lachaize) et piano (Jean-Philippe Guillo), original et novateur qui met en relation la musique classique, le ragtime et la musique contemporaine autour du thème de l’Amérique. Deux instruments qui symbolisent à eux seuls les deux facettes de la musique occidentale : le piano dans la musique classique et le saxophone dans la musique populaire.

Gageons que Thomas Lachaize et Jean-Philippe Guillo, tous deux riches d’une très belle formation classique, mettront leurs talents et leur expérience pour nous faire voyager dans le temps vers ce “Nouveau Monde” cher à Antonin Dvorak  !

L’Amérique des années 20, concert Ragtime – dimanche 6 novembre 2016 à 16 h 30 – Brantôme – Salle du Dolmen – Route de Thiviers, lieu-dit Pierre Levée – Entrées : 12 et 10 € – Gratuité pour les moins de 15 ans. Renseignements : 06 86 99 41 36.

C.D.

@ Reproduction interdite sur tout support sans autorisation de l’auteur.