2016-05-07-affiche-récital-chant-piano-A4“Influences et contradictions”, tel pourrait être le titre original du récital qui sera donné à la Salle du Dolmen de Brantôme, le samedi 7 mai 2016, à 20 h 30. Un voyage lumineux, en Angleterre, en France et en Italie, sous la baguette magique de la voix humaine quand elle se fait mélodie ou air d’opéra, et que le miroir permet la rencontre de leurs images respectives. La conception de la soirée par le ténor Emmanuel Hasler est d’une grande originalité qui nous montrera que, loin d’être des univers séparés, “l’art intime et chambriste de la mélodie a permis à certains compositeurs des audaces musicales inédites. Et d’ajouter : “ si la mélodie est un art autonome, avec ses audaces et ses chefs-d’œuvre, on ne peut que constater qu’elle a imprégné et influencé le monde de l’opéra tout comme l’opéra a influencé le monde de la mélodie”.

 Loin d’une démonstration musicologique, nous voyagerons entre ces deux mondes, avec les haltes pianistiques d’Akiko Kawakubo (Debussy, Chopin, Fauré) qui feront reposer la voix du ténor Emmanuel Hasler. Chaque partie nous emmènera en Angleterre, avec Ralph Vaughan-Williams et Britten, puis en France avec Poulenc, Duparc, Gluck et Bizet, pour finir en Italie avec  les incontournables Bellini, Rossini, Verdi et  Puccini. Le souci de l’équilibre du programme ne permettra pas de faire escale en Allemagne et en Autriche mais, – n’en doutons pas -, Mozart et Wagner ne seront jamais bien loin de nous !

Un choix d’une exceptionnelle richesse, par deux interprètes dont le parcours musical très solide laisse augurer un avenir de très belle qualité.

Récital Piano/Chant De la mélodie à l’opéra – Brantôme – Salle du Dolmen (route de Thiviers) – samedi 7 mai 2016 à 20 h 30 – 12 et 10 € – gratuité pour les moins de 15 ans. Réservation : 06 86 99 41 36.

C.D.

@ Reproduction interdite sur tout support sans l’autorisation de l’auteur.