Le violoniste Frédéric Pelassy fait partie des artistes français les plus reconnus de sa génération sur la scène internationale. Remarqué à douze ans par Yehudi Menuhin alors qu’il donnait son premier concert,  il devint son élève à l’International Menuhin Academy de Gstaad, en Suisse. Il a été lauréat de la Fondation Menuhin, du Festival Musical d’Automne des Jeunes Interprètes, de la Fondation Cziffra, de la SACEM et du Concours International Tibor Varga lorsqu’il a réalisé son premier enregistrement à seize ans. Depuis, sa discographie s’est enrichie de 25 CD et il a donné plus de mille concerts sur tous les continents. Il faut lire la presse nationale et internationale pour comprendre que l’on aura à faire à un étonnant virtuose et à une interprétation magistrale !

 

Le pianiste John Hoyland a lui aussi débuté le piano et le violon à sept ans, avec Alexandre Kelly de la Royal Academy of Music de Londres. Puis il travailla avec Benjamin Britten, Bernard Haitink et Sir Colin Davis.  Puis il entra au London School’s Symphony Orchestra et enregistra son premier CD en 1988.

Installé  dans le Lot depuis 1985, il est professeur de piano à l’Ecole de Musique de Figeac et mène en parallèle une carrière de peintre reconnue. Ses concerts l’ont conduit sur de nombreuses scènes internationales et plus précisément en Europe.

Avec un programme de musique de chambre authentique et singulier (Beethoven, Brahms et Schumann), ils partageront  avec tous les amateurs de belle musique  des instants de plénitude au coeur du romantisme allemand, avant de s’achever en feu d’artifice avec Ravel.

Salle du Dolmen à Brantôme, le mercredi 17 juillet 2013 à 21 h – Entrée 15 et 12 € – gratuit pour les moins de 15 ans -