En partenariat avec De Vive Voix, Josette Lespinasse, Sonia Breux, Elisabeth Noyer et Jean- Paul Socard nous invitent à une rencontre imaginaire entre trois femmes qui ont marqué la vie artistique de la fin du XIXè siècle : la pianiste et compositrice Cécile Chaminade, la poétesse Amélie Dewailly (Madame Mesureur) et la romancière Georges de Peyrebrune. Trois personnalités qui se sont réellement rencontrées comme en témoigne la carte postale de l’affiche du spectacle, éditée à l’époque par Les Annales Politiques et Littéraires.

La réunion, pour un soir, de la musique, de la poésie et de la littérature pour une lecture-spectacle originale qui fera revivre des poètes désormais oubliés (Rosemonde Gérard, Françoise Coppée…), autour de textes minutieusement choisis.

Ce n’est pas du théâtre puisque les comédiens ne jouent pas, qu’ils ne récitent pas et qu’ils ont le texte en mains… et pourtant, c’est déjà une sorte de théâtre de la voix et des visages dont les spectateurs s’empareront avec toute la richesse de leur propre imagination.

Note : La mise en musique de l’ensemble des poèmes est de Cécile Chaminade, la prose est de Georges de Peyrebrune. Les extraits de ses textes ont été choisis par Jean-Paul Socard, auteur de l’ouvrage Georges de Peyrebrune, Itinéraire d’une femme de lettres du Périgord à Paris aux Editions ARKA.

Vendredi 14 juin 2013 à 21 h – Salle du Dolmen – 24310 – Brantôme – Entrée libre -